Les 10 domaines pour conserver l’eau chez soi

 

Eau

L’eau est source de vie. C’est en elle que la vie a émergé il y a si longtemps sur notre planète et c’est grâce à elle que nous pouvons tous vivre. Le risque de canicule et de sécheresse est de plus en plus élevé et il devient important de consommer et conserver l’eau raisonnablement.

 

En Europe, une personne utilise en moyenne 160 litres d’eau pour son usage quotidien. Cela ne prend bien évidemment pas en compte le besoin hydrique de nos aliments, de nos achats etc. Pour donner une comparaison, en Afrique subsaharienne, la consommation d’eau est de seulement 20 litres pour les besoins quotidiens.

 

Quelques bases à connaître pour conserver l’eau

Il est important d’avoir quelques connaissances en gestion d’eau. Cela permet de mieux comprendre sa consommation et aide à la diminuer.

 

Le premier point important est de faire le tour de notre installation hydrique. Nous devons nous poser des questions sur l’efficience de la consommation d’eau. Pour déterminer celle des appareils électroménagers, le plus facile est de lire le mode d’emploi. Si vous ne l’avez plus, il est généralement possible de trouver l’information sur Internet.

 

Pour calculer le débit d’un robinet ou de notre douche, on est de loin pas obligé d’acheter un débitmètre ou autre instrument de mesure. Il nous suffit d’effectuer une petite expérience et un simple calcul de maths !

  1. Prendre un récipient de 1 litre
  2. Le remplir en chronométrant le temps en secondes
  3. Faire le calcul suivant : 60s/temps de remplissage = débit en litres par min !

Simple non ?

 

Utilisez la même méthode pour une douche en prenant un plus gros récipient. Le calcul sera le suivant :  Capacité du récipient en litre x 60s / temps de remplissage en secondes

 

En un rien de temps, les débits hydriques de vos installations n’auront plus de secrets pour vous !

 

Deux règles sont à retenir à propos de l’eau :

 

Elle ne se gaspille pas et elle n’a pas qu’un usage unique

Une manière simple d’économiser de l’eau sur n’importe quelle installation : ne pas la gâcher et de si possible, la réutiliser.

 

Une grande quantité d’eau est économisée en évitant de la laisser couler lorsqu’elle n’est plus utile comme par exemple quand on se brosse les dents, se savonne les mains, se savonne le corps sous la douche que ce soit à la cuisine, dans la salle de bain ou dans le jardin.

 

L’eau est réutilisable dans beaucoup de cas. En voici quelques exemples applicables par tous :

  • Eau de cuisson
  • Eau de rinçage des fruits et légumes
  • Le gaspillage d’eau en attendant sa bonne température

 

De simples bassines permettent de récupérer ces eaux qui seront réutilisables pour abreuver vos plantes par exemple.

 

En tant que propriétaire, il est possible de pousser l’expérience plus loin en réutilisant l’eau de douche ou de cuisine si aucun produit nocif pour l’environnement est utilisé.

 

Maintenant que les bases générales sont claires, voici les astuces pour réduire sa consommation d’eau

 

1 Limiter les fuites

Les fuites sont les plus grandes pertes : à éviter absolument. En plus d’être un gouffre pour la consommation d’eau, elles se répercutent aussi sur l’argent (frais hydrique) et peuvent provoquer des dégâts. Un robinet qui goutte peut faire perdre jusqu’à 120 litres par jour et une chasse d’eau 600 litres. Chasser les fuites est donc primordiale !

 

Comment vérifier si on a des fuites :

 

Si vous avez l’accès à votre compteur d’eau, vous pouvez facilement savoir si vous en avez. Il vous suffit de le comparer avant et après une nuit. Si vous n’avez pas utilisé d’eau pendant la nuit, le compteur devrait rester au même niveau. Si ce n’est pas le cas, il y a probablement des fuites.

Fuite d'eau

Voici 4 endroits fréquents où on peut trouver des fuites :

 

  • Les robinets et leur tuyauterie
  • Les toilettes
  • Le boiler
  • Les murs

 

La plupart des fuites sont réparables par nous même sans besoin d’aide d’un professionnel. Cependant si cela dépasse nos compétences, il est préférable d’en appeler un.

 

2 Couper son boiler d’eau chaude quand on part en vacances

Le boiler d’eau est constamment alimenté en eau et en énergie. Même si on n’utilise pas l’eau, elle est généralement maintenue entre 60 et 65°C. Il faut donc un apport constant d’énergie pour maintenir cette chaleur. Eteindre son boiler ne permet pas d’économiser de l’eau, je vous l’accorde mais cela permet de réduire grandement sa facture en énergie.

 

Attention ! Cette astuce est valable seulement après 4 jours d’absence au minimum et cela dépend de la capacité du boiler. En effet, il faudra fournir à nouveau énormément d’énergie à votre rentrée pour pouvoir chauffer à nouveau le tout. Faites également attention au risque de gel selon où vous habitez et la saison.

 

3 Choisir entre le lave-vaisselle et le lavage à la main

Tout dépend de sa machine. En effet, certaines machines actuelles consomment seulement 12 litres d’eau pour le lavage ce qui est bien plus efficace que le lavage à la main allant en moyenne de 20 à 40 litres. Bien entendu, quelqu’un de très économe sera capable de diminuer sa consommation d’eau en dessous de ce seuil mais seulement avec une technique bien pensée.

 

Méthode de lavage à la main :

  1. Remplir une bassine d’eau ; possibilité d’utiliser l’eau de cuisson et de rinçage des casseroles si elles ne contiennent pas de matière grasse.
  2. Laisser tremper la vaisselle un bon moment.
  3. Mettre du liquide vaisselle avec un peu d’eau dans un bol puis utiliser l’éponge pour faire mousser la solution, cela permet de réduire la quantité de savon utilisé, ce qui permet de faire quelques économies faciles. Cela permettra aussi d’utiliser moins d’eau au rinçage.
  4. Nettoyer sa vaisselle en plaçant ce qui est nettoyé sur son plan de travail.
  5. Vider l’eau de la bassine.
  6. Rincer un petit peu la bassine pour ne plus avoir de savon.
  7. Rincer les gros objets en premier sous un filet d’eau pour qu’elle s’accumule dans la bassine.
  8. Utiliser l’eau de la bassine pour rincer les petits objets comme les services ou la verrerie.
  9. Garder l’eau de rinçage, cela servira à la prochaine vaisselle pour le trempage!

Astuce : se munir d’un gicleur permet d’utiliser moins d’eau et de gagner en efficacité

 

Cette méthode permet d’utiliser très peu d’eau quand on prend l’habitude Winking smile

 

Le lavage à la main aura l’avantage de demander moins de ressources qu’un lave-vaisselle lors de sa création et de son recyclage, s’il est recyclé bien sûr.

 

Ce choix dépend de la vie de chacun. Lave-vaisselle, lavage à la main ? Si j’avais une famille avec plusieurs enfants, je choisirais certainement la technologie.

 

4. Préférer les douches de 5 min au bain

douche

 

L’hygiène prend la plus grande place de notre empreinte hydrique. Le bain est le plus grand consommateur d’eau à la maison. Chaque bain pompe entre 120 et 200 litres. Une douche avec un pommeau classique utilise entre 20 et 30 litres par minute mais en en choisissant un plus économique, notre consommation peut descendre en dessous de 6 litres par minute !

 

En diminuant sa consommation d’eau de plus de 50%, l’investissement d’un tel pommeau est rentabilisé très rapidement. Avec un tel pommeau, un bain utiliserait la même eau qu’une douche d’une trentaine de minutes.

 

Ne pas laisser l’eau couler quand on se savonne permet de réduire de plusieurs litres sa consommation

 

5. Les économies d’eau aux toilettes.

L’eau utilisée dans nos toilettes est le 2ème facteur principal de notre consommation d’eau. En moyenne c’est 9 litres d’eau qui sont utilisés à chaque chasse. Nous allons en moyenne 4 fois par jour aux toilettes, nous avons donc besoin de 36 litres d’eau par jour. Plus le système est ancien plus il en utilise.

 

3 manières d’économiser de l’eau aux WC :

  1. S’équiper de toilettes à double chasses d’eau qui permet d’utiliser 3 ou 6 litres d’eau selon le modèle
  2. Mettre des plaquettes Eco-WC dans le réservoir permet de diminuer jusqu’à 4 litres d’eau par chasse
  3. Placer un récipient ou une poche en plastique remplie d’eau dans le réservoir. L’économie d’eau Toilettes sèchesdépend de la taille du récipient.

D’autres toilettes éliminent entièrement le besoin d’eau. Il s’agit des toilettes sèches. La seule contrainte est de posséder un jardin afin d’y composter la litière. Ces toilettes sont tout autant hygiénique que nos toilettes conventionnelles.

 

6. Optimiser l’arrosage

L’arrosage de votre jardin peut demander énormément de ressources en eau. En moyenne il s’agit seulement de 6% de notre consommation d’eau mais il est bien évident que plus on possède une grande surface de plantations plus les besoins sont conséquents. Voici quelques astuces pour faire des économies dans ce domaine :

 

  • Disposer d’un paillage autour de ses cultures. Cela permet de retenir l’humidité de la rosée du matin et de l’arrosage. Il est également bénéfique pour tous les organismes qui travaillent sur nos sols, préférant généralement l’ombre et l’humidité. Les paillages peuvent se faire avec des feuilles ou bien de la tonte de pelouse par exemple.
  • L’arrosoir est à préférer au tuyau. En plus d’être plus économique, il limite le phénomène de ruissellement. Associé au paillage, on peut avoir de très bons résultats avec beaucoup moins d’eau.
  • Arroser le soir ou tôt le matin pour éviter une évaporation trop rapide due au soleil.
  • Ne pas arroser sa pelouse abusivement. Les besoins en eau sont conséquents.

Paillage

 

7. Installer un système pour capter l’eau de pluie

Il nous faut un système de gouttière associé à un récipient de grande taille et le tour est joué. Cette eau est parfaite pour arroser le jardin. En créant un système plus complexe, il est également possible d’utiliser l’eau récupérée pour divers besoins comme les toilettes par exemple. Si vous possédez un petit espace à arroser, créer une bonne infrastructure ne sera pas trop coûteuse. Un simple récipient en plastique peut très bien faire l’affaire.

 

Il est possible de faire une approximation de la quantité d’eau récoltée. Cette base de données sur le climat vous permet de trouver la quantité moyenne de pluie en mm par m2 de sa région. Chez moi, il pleut en moyenne 930mm par an. Pour 1 m2 de toit je remplirais donc pas loin d’un m3. Selon la taille de son toit, la quantité d’eau accumulée peut devenir très importante. Avec une bonne gestion d’eau, il est même possible d’être quasi auto-suffisant.

 

Si vous habitez dans un appartement avec un balcon et qu’une gouttière passe par là il est possible de demander à votre propriétaire la permission d’y fixer un récupérateur d’eau. Certains de ces systèmes sont facilement installés et ne coûtent pas très cher.

 

8. Le lavage de sa voiture

Le lavage au tuyau nécessite 200 litres en moyenne. En station lavage, grâce au lavage à haute pression, 60 litres sont utilisés. Le lavage chez soi est aussi néfaste car cela polluera le terrain et les eaux. En effet, l’eau de lavage contient des hydrocarbures qui doivent être traités avant de rejoindre le réseau d’eau usée. Le lavage au sot nécessite encore moins d’eau mais il doit également être fait en station.

 

9. Utiliser des mousseurs

834625438Le débit standard d’un robinet est d’au moins 10 litres par minute. Un mousseur, régulateur de jet, permet de réduire ce débit qui est bien supérieur à nos besoins. Il est possible de diminuer son débit de 4 à 8 litres par minute. Pour la salle de bain, le débit peut même être réduit à 2 litres par minute. Cela représente entre 30 et 70% d’économies sans dérangement quelconque. Il ne sert à rien d’équiper ce dispositif à la baignoire. Le bain ne prendra que plus de temps à se remplir et il peut s’avérer utile de garder un robinet à haut débit pour remplir un arrosoir par exemple.

 

10. Bien choisir son électroménager

Que ce soit le lave-vaisselle ou le lave-linge, opter pour un modèle récent, permet d’économiser plus de 50% d’eau sur un modèle de plus de 15 ans. Les économies sont aussi énergétiques.

 

Les informations nécessaires figurent sur l’étiquette énergétique :

  • La classe énergétique ; au minimum A depuis 2010
  • La consommation d’eau à l’année basée sur 220 cycles de lavage pour le lave-linge et 280 pour le lave-vaisselle
  • La charge maximale pour le lave-linge et le nombre de couverts pour le lave-vaisselle
  • La consommation énergétique en KWH par an

 

2 règles concernant l’électroménager :

  • Utiliser le mode éco
  • Remplir au maximum

Lave-linge

L’eau que l’on consomme au quotidien peut facilement être réduite de moitié voire plus. Il est vrai que cette eau ne représente qu’une faible partie de notre empreinte en eau. Notre consommation pèse nettement plus lourd sur notre empreinte hydrique et sur notre empreinte écologique et pas seulement dans la nourriture pour la production de viande par exemple. Les vêtements, les ordinateurs ont tous besoin d’eau dans leur fabrication. 1kg de coton par exemple nécessite plus de 5000 litres.

 

Réduire sa consommation d’eau devient un besoin vital. L’Europe est déjà touchée par de graves sécheresses. Ce qui est génial, c’est que diminuer la quantité d’eau qu’on utilise est également bon pour faire des économies. Limiter son apport en eau, ce n’est pas vivre avec moins, c’est vivre en équilibre avec notre monde.

 

Alors laquelle de ces astuces vous a plu ?

Partagez vos expériences en commentaires Smile

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •